[juiz_sps buttons="facebook, twitter, google, linkedin, mail"]

L’Éducation: un droit pour tous !

Inscrit dans la convention internationale des droits de l’Enfant, le droit à l’éducation pour tous se double en France de l’obligation d’instruction qui court désormais de 3 à 16 ans… et pourrait être relevée prochainement à 18 ans. Comment rendre ce droit effectif pour tous les jeunes résidant en France ?

Du côté du droit

Travailler en profondeur la problématique des droits humains ouvre une porte d’entrée intéressante pour mettre en œuvre la scolarisation des mineurs migrants dans son établissement.

Pour ce faire, l’association InfoMIE, spécialiste de l’accompagnement des mineurs isolés étrangers (précédente dénomination des MNA) consacre une page entière à l’ensemble des textes réglementaires encadrant la scolarisation et l’éducation de ces jeunes.

 

 

 

La publication dédiée de Terre d’Asile, en téléchargement gratuit sur leur site

La voie pro : tremplin pour l’avenir

Étant donné que les mineurs non accompagnés changent de statut à leur majorité, leur insertion professionnelle représente à la fois un enjeu majeur et une véritable course contre la montre.

L’association Terre d’Asile rappelle ainsi que «  dans le processus d’autonomie indispensable (tant morale que financière)pour préparer l’avenir des mineurs isolés étrangers, l’orientation vers la formation et l’emploi est un élément clé pour garantir à la fois leur indépendance à leur majorité et leur intégration en France. »

C’est pourquoi la formation professionnelle doit être privilégiée en tant que tremplin efficient vers un emploi, atout majeur dans la démarche de régularisation que ces jeunes devront engager à  leur majorité.

Français langue étrangère :
l’incontournable du premier accueil

 

Levier d’entrée dans la langue très important, les méthodes d’apprentissage estampillées Français langue étrangère ou langue seconde (FLE/FLS) ne doit jamais occulter la dimension culturelle, l’aide à la compréhension des codes sociaux et coutumes françaises représentant aussi un enjeu de taille.

Reste que l’ouverture d’une classe FLE, mutualisable sur un territoire, accompagne utilement toute stratégie de scolarisation de MNA.

C’est pourquoi l’enseignement catholique propose   des formations conçues comme des temps de mutualisation visant à constituer à terme un réseau d’échanges de pratiques.

 

 

 

 

Plateforme de mutualisation
des profs FLE du Morbihan

C’est dans ce même esprit que les enseignants FLE de la direction diocésaine du Morbihan travaillent à l’élaboration d’une plateforme où partager les informations et supports pédagogiques. Vous y trouverez les textes du BO concernant le FLE, des séquences type, des partenaires utiles… et le contact d’enseignants impliqués sur cette question.

 

Partagez cet article

[juiz_sps buttons="facebook, twitter, google, linkedin, mail"]